dimanche , 27 septembre 2020
Dernières nouvelles
Accueil » Actualités » Prisons : Le flou total concernant le programme pour les mères détenues
Prisons : Le flou total concernant le programme pour les mères détenues
Prisons : Le flou total concernant le programme pour les mères détenues

Prisons : Le flou total concernant le programme pour les mères détenues

Le programme, qui consiste à agrandir les prisons pour femmes au Canada et ce en ajoutant des pièces pour accueillir les mères et leurs bébés ou leurs enfants en bas âge, soulève encore des questions quant à l’augmentation du nombre des participantes. Aucune précision concernant les chiffres des mères ciblées par ce programme du gouvernement fédéral n’a été donnée.

Le programme, qui permet aux mères d’accueillir à temps plein leurs bébés, au sein de la prison, lorsqu’ils ont moins de quatre ans et à temps partiel les enfants de moins de six ans, connaît un taux de participation très restreint. Selon les déclarations de M. Sapers, l’ombudsman des prisons fédérales, plusieurs points concernant ce dossier sont constamment discutés avec Service correctionnel Canada et a ajouté que depuis plus de cinq ans, les chiffres des participations à ce programme ont été de 8 enfants à temps plein et 6 à temps partiel, au niveau fédérale. Au jour d’aujourd’hui, il n’y a que deux enfants à temps partiel.

Pour les parties qui appuient ce programme, elles pensent qu’il aura un impact positif sur les mamans détenues. Pour d’autres, il faudrait avant tout penser à la sécurité de ces enfants et à leur bien être. Selon les chiffres avancés par Service correctionnel Canada, plus d’une centaine de lits sont prévus dans plusieurs prisons et il y aura une quinzaine de pièces pour les mères et leurs enfants, mais aucun chiffre n’a été cité sur le nombre des participantes et s’il y avait une hausse dans ce sens. Selon la Presse Canadienne

Joseph Marie

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.