vendredi , 24 septembre 2021
Dernières nouvelles
Accueil » Actualités » La GRC de Wetaskiwin intervient en lien à un homme armé sur la route 2A (détail)
La GRC de Wetaskiwin intervient en lien à un homme armé sur la route 2A (détail)
La GRC de Wetaskiwin intervient en lien à un homme armé sur la route 2A (détail)

La GRC de Wetaskiwin intervient en lien à un homme armé sur la route 2A (détail)

Le 10 septembre 2021 vers 11 h 45, la GRC de Wetaskiwin est intervenue en lien à un homme armé qui marchait sur la route 2A en direction sud, à environ 1,5 kilomètre au sud de Wetaskiwin.

La GRC de Wetaskiwin, avec l’aide des Services cynophiles, est intervenue sur place et a rapidement trouvé l’homme seul en train de marcher avec une arme à feu. Puisque le suspect refusait d’obéir aux ordres des policiers de laisser tomber l’arme, un véhicule de police a été utilisé pour le désarmer, dans le but d’assurer la sécurité du public et de la police. Un homme de 35 ans a ensuite été mis sous garde. Sur place, les policiers lui ont prodigué les premiers soins, puis l’homme a été transporté à un hôpital local, où l’on ne craint pas pour sa vie. Aucun policier n’a été blessé durant les événements.

La GRC de Wetaskiwin poursuit son enquête avec l’aide d’un spécialiste en reconstitution de collisions de la GRC, qui est toujours sur place.

La circulation sur la route 2A, voie en direction sud, à environ 1,5 kilomètre au sud de Wetaskiwin, est détournée et continuera de l’être pour plusieurs heures encore. Nous demandons aux usagers de la route d’éviter le secteur ou d’emprunter un autre trajet.

Aucune autre information ne sera transmise pour le moment.

La GRC croit en des processus qui établissent les faits et estime qu’il est important de se servir de processus équitables, transparents et défendables pour évaluer les actes de toutes les parties impliquées, y compris la police. C’est pourquoi, dès que nous sommes informés d’une situation qui nécessite une analyse, nous amorçons immédiatement des processus internes pour examiner l’ensemble des événements, y compris l’intervention de la GRC, le recours à la force durant les événements et l’état de service des membres. Cet incident a été signalé au directeur des services de police de l’Alberta et relève de sa compétence. Cependant, même si l’incident relève de son domaine de compétence, l’EIAIG a décidé de ne pas mener d’enquête. En revanche, la GRC mènera une enquête interne.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.