samedi , 19 août 2017
Dernières nouvelles
Accueil » Actualités » Pornographie juvénile : Sonia Boivin et Vincent Bouchard plaident coupable
Pornographie juvénile : Sonia Boivin et Vincent Bouchard plaident coupable
Pornographie juvénile : Sonia Boivin et Vincent Bouchard plaident coupable

Pornographie juvénile : Sonia Boivin et Vincent Bouchard plaident coupable

Les faits remontent à l’an 2011. M. Bouchard, qui était enseignant à la Commission scolaire du Roy de Trois-Rivières avait rencontré Sonia Boivin, enseignante à la Commission des Samares, via internet.

Après plusieurs discussions, Bouchard proposa à Boivin une discussion à trois avec une fille d’âge mineure. Cette dernière était en fait Bouchard lui même qui avait créé un profil fictif de la jeune fille. L’affaire a été découverte par l’ancien compagnon de Madame Boivin et il lui a conseillé de se dénoncer à la police.

Le 7 décembre et après enquête, la Sûreté du Québec avait procédé à l’arrestation des deux individus et il a été assuré qu’aucune mineure n’était impliquée dans cette affaire. Les infractions dont ils sont accusés ont été enregistrées entre le 3 septembre et le 15 octobre 2011.

Après leur passage devant le Palais de justice de Joliette, Bouchard, âgé de 34 ans de Trois-Rivières et Boivin, âgée de 38 ans de Notre-Dame-des-Prairies ont plaidé coupable des accusations portées contre eux. Ils devraient faire face à des accusations de production, impression ou publication et distribution de la pornographie juvénile ainsi que complot pour leurre informatique. Ils seront de retour devant la Cour le 21 mai 2015 afin de connaître leur sentence. Selon des informations du Journal de Joliette

Joseph Marie

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*