lundi , 6 avril 2020
Dernières nouvelles
Accueil » Actualités » Matricule 728 : Stéfanie Trudeau, accusée de voies de fait, face à la justice le 6 mai prochain
Matricule 728 : Stéfanie Trudeau, accusée de voies de fait, face à la justice le 6 mai prochain
Matricule 728 : Stéfanie Trudeau, accusée de voies de fait, face à la justice le 6 mai prochain

Matricule 728 : Stéfanie Trudeau, accusée de voies de fait, face à la justice le 6 mai prochain

L’agente de police, Stéfanie Trudeau, plus connue par son matricule 728, vient d’être accusée de voies de faits contre Serge Lavoie. Elle est attendue au palais de justice de Montréal le 6 mai prochain. L’affaire de la policière remonte en octobre 2012 lors d’une interpellation jugée très musclée et violente.

Cette dernière avait été filmée à son insu d’où le déclenchement d’une énorme controverse. La vidéo avait été visionnée par des milliers d’internautes et diffusée par les médias, chose qui avait mis le SPVM dans une situation très délicate, selon des informations de l’agence QMI. D’ailleurs, elle avait été suspendue de ses fonctions le temps de l’ouverture d’une enquête dans ce sens.

Ce comportement de violence n’était pas une première pour le Matricule 728 puisqu’elle avait déjà fait parler d’elle lors des manifestations des étudiants à Montréal. Elle avait également fait l’objet d’autres plaintes, dont une, émanant d’un membre de la SPVM. Si les accusations se confirment lors des audiences, Stéfanie Trudeau risque d’écoper d’une peine maximale de cinq ans d’emprisonnement, selon la même source.

Marie Catherine

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.