vendredi , 17 août 2018
Dernières nouvelles
Accueil » Actualités » La consommation de tabac et d’alcool en baisse chez les jeunes étudiants Québécois
La consommation de tabac et d’alcool en baisse chez les jeunes étudiants Québécois
La consommation de tabac et d'alcool en baisse chez les jeunes étudiants Québécois

La consommation de tabac et d’alcool en baisse chez les jeunes étudiants Québécois

Une enquête réalisée par l’Institut de la statistique du Québec a relevé que les consommations de tabac et d’alcool chez les jeunes étudiants Québécois étaient en net recul et ce depuis une quinzaine d’années.

Selon les chiffres relevés, sur les 5000 étudiants du secondaire approchés, 57% ont déclaré avoir consommé de l’alcool en 2013 contre 71% en 2000. Pour la cigarette, 12% ont affirmé avoir consommé un produit du tabac en 2013 contre 33% en 1998. Pendant cette même période, 6% ont déclaré avoir consommé la cigarette contre 30%, il y a 15 ans de cela.

Même si ces chiffres restent très importants et surtout une bonne nouvelle pour les jeunes, un point reste néanmoins très préoccupant celui de la cigarette électronique. Cette dernière connaît une bien grande popularité depuis un certain temps. Ses interminables arômes attirent de plus en plus de jeunes, chose qui inquiète énormément. Selon les déclarations de la Dre Geneviève Bois, porte-parole de la Coalition québécoise pour le contrôle du tabac, 28 % des jeunes questionnés ont déjà consommé la cigarette électronique et 20% n’ayant jamais fumé la cigarette ont déjà essayée la cigarette électronique. Pour elle, ces chiffres restent très alarmants et appelle à la mise en application d’une réglementation qui minimise la consommation de la cigarette électronique par des jeunes adolescents.

Les produits aromatisés inquiètent également car ils attirent de plus en plus de jeunes même ceux n’ayant jamais fumé de cigarette. Cette enquête qui a sollicité les étudiants de plus de 150 écoles a été effectuée en novembre et décembre 2013. Selon des informations de La Presse Canadienne

Marie Catherine

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*