lundi , 6 avril 2020
Dernières nouvelles
Accueil » Actualités » William Rankin a survécu à un orage après avoir sauté de son avion
William Rankin a survécu à un orage après avoir sauté de son avion
William Rankin a survécu à un orage

William Rankin a survécu à un orage après avoir sauté de son avion

William Henry Rankin a fait face à l’orage le plus violent qu’a pu connaître les Etats-Unis suite à une chute de son avion. Le lieutenant-colonel Willian Rankin était un aviateur d’expérience et un vétéran de la Première guerre mondiale au sein des Marines. En 1959, il avait piloté, à l’âge de 39 ans, un avion de combat, un F-8 Crusader.

Pendant un vol de routine à Beaufort, l’avion de chasse de Rankin a connu un dysfonctionnement technique et ses instruments de vol ne marchaient plus. Il avait perdu son réacteur, chose qui l’avait poussé à sauter de son avion à une altitude incroyable, celle de 14 000 mètres. Son saut n’allait pas défier que l’altitude, mais également un orage qui a été enregistré sur la côte Est des Etats-Unis.

Après plusieurs essais à vouloir redémarrer le moteur de son avion, il décide alors d’enclencher son éjection d’urgence même s’il savait que la manœuvre allait être très dangereuse non seulement à cause des 47 000 pieds d’altitude, mais également à cause de la tempête qui était annoncée sous ses pieds. Au cours de sa descente, Rankin a été victime de plusieurs éclairs.

Il a immédiatement, après son saut, été pris dans l’orage. Il a souffert de gelure vu la température très basse atteignant le -50 °C et à cause du changement de la pression d’air, il a été victime d’un saignement de nez et un gonflement douloureux de l’abdomen. La décompression pouvait lui être fatale avant même qu’il ne touche le sol. Malgré cela, il a tenu le choc et ne voulait en aucun cas tirer sur son harnais pour ouvrir son parachute jusqu’au moment propice. Il n’a posé pieds sur terre qu’après 40 minutes dans les cieux. Il a été malmené par la tempête et a été victime de plusieurs blessures et contusions.

A ce jour, il est le seul homme à avoir fait face à une chute de plus de 47 000 pieds sans équipements adéquats et à avoir survécu à un des plus violents orages ayant touché la région.

Marie Catherine

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.