dimanche , 19 novembre 2017
Dernières nouvelles
Accueil » Actualités » Une juge de la Cour du Québec refuse d’entendre la cause d’une musulmane portant le hijab
Une juge de la Cour du Québec refuse d’entendre la cause d’une musulmane portant le hijab
Une juge de la Cour du Québec refuse d'entendre la cause d'une musulmane portant le hijab

Une juge de la Cour du Québec refuse d’entendre la cause d’une musulmane portant le hijab

Voulant plaider sa cause afin de reprendre sa voiture saisie par la Société d’assurance-automobile du Québec (SAAQ), une mère musulmane voit son affaire reportée à cause de son hijab.

La juge de la Cour du Québec Eliana Marengo a refusé d’entendre la mère, car elle portait un foulard. La juge a demandé à Rania El-Alloul d’enlever son foulard si elle tenait à se faire entendre, mais cette dernière a refusé d’où le report de son affaire. La Juge Marengo a déclaré que selon un article du règlement de la Cour du Québec toute personne comparaissant devant le tribunal devrait être convenablement vêtue et selon elle, Madame El-Alloul ne l’était pas car le foulard était comme des lunettes de soleil ou encore un chapeau.

La juge a annoncé alors le report de l’affaire, le temps que la mère consulte un avocat. Cette dernière a déclaré à la juge « qu’elle vivait de prestations d’aide sociale et qu’elle n’avait pas les moyens de faire appel à un avocat ».

Rania El-Alloul a exprimé son incompréhension face au comportement de la juge et a ajouté que le jour où elle avait obtenu la citoyenneté canadienne, en prêtant serment, elle portait le voile. Selon des informations de Radio-Canada

Joseph Marie

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*