vendredi , 4 décembre 2020
Dernières nouvelles
Accueil » Actualités » Une bonne nuit de sommeil réduit significativement le risque de cancer de la prostate
Une bonne nuit de sommeil réduit significativement le risque de cancer de la prostate
cancer de la prostate

Une bonne nuit de sommeil réduit significativement le risque de cancer de la prostate

Depuis tout enfant, nous entendions nos parents nous dire et nous redire que le sommeil est très bon pour la santé : « c’est grâce au sommeil que vous pouvez grandir et développer votre immunité ». Aujourd’hui, ces conseils viennent d’être affirmés lors d’une Conférence de l’American Association for Cancer Research. Selon les résultats de cette étude, un bon sommeil réduit significativement les risques d’atteinte d’un cancer de la prostate.

Pendant notre sommeil, le corps sécrète une hormone appelée « la mélatonine ». Cette dernière est appelée également l’hormone du sommeil vu qu’elle régule notre rythme biologique d’où les sécrétions hormonales. Il est également cité que cette hormone joue un rôle important dans notre système immunitaire, car elle peut baisser le risque de développer un cancer de la prostate avancé de 75%. La mélatonine, sécrétée pendant la nuit, a un effet de « ralentisseur » de certains types de cancers.
Selon les précisions présentées par les auteurs de la recherche de la Harvard School of Public Health, l’étude, qui a été menée entre 2002 et 2009, s’est basée sur 928 hommes dont 87 parmi eux présentaient un cancer de la prostate et 24 personnes un stade plus avancé de la maladie. C’est via les analyses d’urine qu’il a été constaté le niveau de dégradation de l’hormone du sommeil et plus précisément de la 6 – sulfatoxymélatonine.

Suite à plusieurs entretiens avec les malades concernant leurs habitudes de sommeil, il a été constaté qu’un homme sur trois prenait des somnifères, un homme sur cinq avait des insomnies et un homme sur sept avait des problèmes pour s’endormir. Les chercheurs d’Harvard ont constaté suite à leurs divers tests que ces cas précis de personnes avaient des niveaux de mélatonine significativement plus faibles que les autres cas de personnes atteintes de cancer qui ne souffrent pas de problèmes de sommeil.

Nos parents avaient donc raison. Une bonne nuit de sommeil est très bénéfique pour la santé de l’être humain. Elle vous permet non seulement de vous reposer et ressourcer les méninges, mais également de vous éviter les risques d’atteinte de cancer.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.