mardi , 2 juin 2020
Dernières nouvelles
Accueil » Actualités » Sondage : La CAQ troisième à Québec et Legault reste confiant
Sondage : La CAQ troisième à Québec et Legault reste confiant
Sondage : La CAQ troisième à Québec et Legault reste confiant

Sondage : La CAQ troisième à Québec et Legault reste confiant

Après une semaine du lancement de la campagne électorale et à quelques jours seulement du coup d’envoi du débat des chefs, nous apprenons que la CAQ rame pour pouvoir convaincre les habitants de Québec. Suite à un sondage effectué mardi et mercredi pour le compte de FM93/Cogeco Diffusion, il a été constaté que sur les 650 personnes approchées pour les besoins du sondage, 39% ont décidé de voter pour les libéraux contre 32% pour le Parti Québécois et 19% seulement pour la CAQ, selon des informations de l’agence QMI.

Après publication des statistiques, Legault a déclaré qu’il était encore très tôt et prématuré de se prononcer surtout que la campagne venait tout juste de commencer et toutes les cartes n’ont pas encore été étalées. Il a ajouté qu’il avait encore quelques jours pour faire passer son message, selon la même source. Lors de la conférence de Presse organisée à Montréal, Legault a commenté le sondage en déclarant qu’il accepterait la décision des contribuables s’ils décident de voter pour l’anneau de glace au lieu de la baisse des taxes, mais ils ne comptent pas s’arrêter là et prouver plutôt qu’il a raison.

Lors de son passage dans plusieurs régions Québécoises, le chef Caquiste a fait savoir qu’il n’était pas prêt de suivre les projets du maire Labeaume dont la construction d’un anneau de glace, le projet Diamant et l’idée du Tramway. Pour lui, il est temps de penser aux contribuables au lieu de faire passer des projets qui ne sont pas prioritaires. Selon ses déclarations, il faudrait penser aux poches des contribuables et ce en diminuant leurs taxes avec des sommes pouvant atteindre les 1000 dollars. Il a assuré que son combat n’était pas contre le maire de Québec, mais plutôt contre ces projets qui pour lui le Québec n’est pas prêt d’assurer vu qu’il n’en a pas les moyens suffisants.

Marie Catherine

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.