lundi , 28 septembre 2020
Dernières nouvelles
Accueil » Actualités » Ocytocine : Les hormones de l’amour atténuent la douleur
Ocytocine : Les hormones de l’amour atténuent la douleur
Ocytocine : Les hormones de l'amour atténuent la douleur

Ocytocine : Les hormones de l’amour atténuent la douleur

L’ocytocine et les hormones de l’amour atténuent la douleur. L’ocytocine est une hormone connue pour être beaucoup plus sécrétée lors des relations sexuelles, l’accouchement et l’allaitement. Elle est responsable du lien d’affection présent ente la mère et son bébé. Plusieurs recherches s’étaient focalisées sur cette hormone et son importance par rapport au corps humain et il s’est avéré qu’elle est responsable de la détente de la personne et de son bien être.

Elle est également responsable des sentiments d’amour et de liens affectueux entre les individus. Il semblerait qu’un simple toucher ou encore une caresse aident à la sécrétion de l’ocytocine. Cette dernière combinée à d’autres hormones, lors des accouchements, atténuent les douleurs et parvient à soulager la maman. D’autres études avaient été effectuées pour comprendre l’implication de l’ocytocine sur le corps d’une maman et son lien avec son bébé.

Lorsque l’enfant est malade, l’ocytocine pousse la mère à se sentir responsable et à faire son maximum pour essayer de le soulager. Au cas où les pleurs sont normaux, car le bébé se sent seul dans la chambre, l’ocytocine diminue considérablement le sentiment de détresse et joue plutôt la carte de la sérénité. Lorsqu’une personne connaît un état de stress extrême, le cerveau sécrète beaucoup d’ocytocine pour essayer de faire réfléchir la personne pour adopter un comportement plus serein.

Marie Catherine

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.