lundi , 28 septembre 2020
Dernières nouvelles
Accueil » Actualités » Nathalie Normandeau affirme n’avoir jamais cédé aux pressions des firmes de génie-conseil
Nathalie Normandeau affirme n’avoir jamais cédé aux pressions des firmes de génie-conseil
Nathalie Normandeau affirme n'avoir jamais cédé aux pressions des firmes de génie-conseil

Nathalie Normandeau affirme n’avoir jamais cédé aux pressions des firmes de génie-conseil

Le témoignage de l’ancienne ministre des Affaires municipales « Nathalie Normandeau » était très attendu surtout depuis les divers témoignages où son ministère a été cité à plusieurs reprises. Mercredi, Mme Normandeau était attendue devant la Commission Charbonneau pour donner sa version des choses sur l’octroi des financements politiques ainsi que sur les subventions accordées aux infrastructures pour l’eau.

En évoquant les financements, Mme Normandeau a déploré la situation assurant qu’elle n’avait jamais cédé aux pressions des firmes de génie-conseil et qu’elle avait toujours mis des barrières entre son ministère et ces firmes. Elle a ajouté qu’elle a été très étonnée d’entendre les divers témoignages qui faisaient état de prête-noms, facturation erronée et bien d’autres. Selon ses déclarations, elle n’était absolument pas au courant de ces stratagèmes. Elle a assuré que « si cela a été fait, il s’est fait derrière son dos ».

Mme Normandeau a déclaré qu’elle n’était pas naïve et qu’elle savait très bien que plusieurs personnes, présentes lors des cocktails de financement du PLQ, avaient des plans derrière la tête et qu’elles visaient des contreparties. Jamais de son côté, ces personnes n’ont reçu un retour et encore moins des informations privilégiées, faisant référence à la relation qu’avait son chef de cabinet Bruno Lortie avec Marc-Yvan Côté de la firme Roche.

Elle a assuré qu’elle ne savait pas que M. Lortie était très proche de M. Côté et qu’ils s’étaient même rencontrés dans les bureaux du ministère. Elle n’a su cela que suite à leurs témoignages devant la Commission. Elle a déclaré qu’elle avait une totale confiance en M. Lortie et que ces révélations ont semé le doute et avance même qu’elle a peut être été trahie. Elle a ajouté que si elle avait été mise au courant à l’époque, elle n’aurait jamais accepté ce genre de comportement au cours de son mandat et assure qu’elle aurait immédiatement mis fin à cela. Selon la Presse Canadienne

Jean Baptiste

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.