lundi , 28 septembre 2020
Dernières nouvelles
Accueil » Actualités » Lise Thibault : Le procès se poursuit avec le témoignage de Jean-Paul Roy
Lise Thibault : Le procès se poursuit avec le témoignage de Jean-Paul Roy
Lise Thibault : Le procès se poursuit avec le témoignage de Jean-Paul Roy

Lise Thibault : Le procès se poursuit avec le témoignage de Jean-Paul Roy

Jean-Paul Roy, ancien responsable du programme des lieutenants-gouverneurs, retraité de Patrimoine Canada, a été entendu ce lundi devant le Palais de justice de Québec pour les besoins du procès de l’ancienne lieutenante gouverneure « Lise Thibault ».

Au cours de cette audience, M. Roy a évoqué les activités, les subventions et les remboursements effectués en faveur des lieutenants gouverneurs en déclarant qu’il n’y avait aune échelle sur laquelle se reposait ces dépenses. Il a ajouté que même lorsque les budgets alloués à des missions sont dépassés, il effectuait, après vérification, le remboursement total des frais. Au cours de son mandat, il avait rencontré Lise Thibault qui à part son salaire, elle touchait également une indemnité de plus de 20 000 dollars qu’elle pouvait utiliser sans la présentation d’aucun justificatif.

Une somme était également allouée aux lieutenants gouverneurs lors de leurs déplacements en dehors de la capitale. Toutes les factures présentées étaient remboursées et il fallait juste assurer que ces dernières ont été effectivement octroyées lors de déplacement. Ce qui rend les choses plus compliquées et qu’aucune définition concrète, de la fonction et des responsabilités du lieutenant gouverneur, n’était connue officiellement au sein de Patrimoine Canada, selon les déclarations de Jean-Paul Roy. Ceci rendait toutes les démarches, frais subventions et dépenses, possibles.

Lors de l’audience, un voyage de pêche a été évoqué et M. Roy a déclaré que ce ne sont pas les 2000 dollars déboursés qui vont remédier au déficit des 50 milliards enregistrés. Il a tenu néanmoins à clarifier les choses en déclarant qu’aucun remboursement n’avait été accordé lorsque les dépenses effectuées concernaient une mission personnelle. D’autres personnes seront entendues au cours d’autres audiences. Selon l’agence QMI

François Xavier

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.