mercredi , 30 septembre 2020
Dernières nouvelles
Accueil » Actualités » L’Hôtel-Dieu de Québec : Les deux quadragénaires responsables de la fausse alerte à la bombe arrêtées
L’Hôtel-Dieu de Québec : Les deux quadragénaires responsables de la fausse alerte à la bombe arrêtées
L'Hôtel-Dieu de Québec : Les deux quadragénaires responsables de la fausse alerte à la bombe arrêtées

L’Hôtel-Dieu de Québec : Les deux quadragénaires responsables de la fausse alerte à la bombe arrêtées

Dimanche, peu après 22h, le 9-1-1 a reçu un appel d’une femme les informant de la présence d’une bombe au sein de l’urgence de l’Hôtel-Dieu de Québec. Dépêchés d’urgence sur les lieux, les agents du Service de police de la Ville de Québec ont constaté la présence de deux femmes au sein des toilettes déclarant être en possession d’une bombe.

Un important périmètre de sécurité a été érigé et les autorités de l’hôpital ont alors décidé de déclencher le code noir et commencé l’évacuation de tous les patients présents au sein de l’urgence. D’autres patients ont été transportés au niveau du sixième étage de l’établissement et toutes les ambulances en direction de l’Hôtel-Dieu de Québec ont été renvoyées vers d’autres centres hospitaliers.

Selon les informations du SPVQ, les deux femmes, Nadjat Boudjerima, 41 ans, et Nora Boudjerima, qui ont été emmenées en ambulance à l’Hôtel-Dieu et qui étaient passées par le triage, ont décidé de se barricader dans les toilettes de l’hôpital avant de contacter le 9-1-1. Après plusieurs négociations, les agents du SPVQ ont réussi à interpeller les deux quadragénaires vers les alentours de 5h du matin et aucune bombe n’était en leur possession. Les deux femmes ont été conduites en ambulance vers un centre hospitalier pour être soignées. Elles sont passées lundi devant le Palais de justice de Québec et une évaluation psychiatrique des deux sœurs est nécessaire afin de déterminer si elles sont aptes à subir un procès. Elles reviendront au tribunal dés vendredi. Selon des informations de Radio-Canada

Marie Catherine

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.