dimanche , 27 septembre 2020
Dernières nouvelles
Accueil » Actualités » Lev Tahor – Ontario : L’ASFC a procédé à l’arrestation de sept membres de la communauté
Lev Tahor – Ontario : L’ASFC a procédé à l’arrestation de sept membres de la communauté
Lev Tahor – Ontario L'ASFC 'arrestation de sept membres de la communauté

Lev Tahor – Ontario : L’ASFC a procédé à l’arrestation de sept membres de la communauté

Sept membres de la secte juive ultra-orthodoxe Lev Tahor ont été arrêtés hier à Chatham en Ontario par l’Agence des services frontaliers du Canada. Ces personnes ont été interpellées à cause de leur visa qui avait déjà atteint sa date d’échéance d’où l’illégalité de leur séjour sur le territoire. Selon les déclarations du directeur des services de l’enfance, les personnes interpellées sont les parents de 28 enfants. Neuf de ces derniers ont été confiés à des familles au sein de la communauté elle même quand aux autres, ils ont été pris en charge par les services à la protection de l’enfance.

Il a même été relevé que 19 de ses enfants appartenaient à un seul couple. Les familles interpellées ce mercredi n’ont rien à voir avec l’affaire des familles qui avaient pris la fuite en quittant Chatham-Kent en Ontario malgré les avertissements. Selon des informations de la Presse Canadienne, quatre des personnes appréhendées sont américaines. Plusieurs personnes appartenant à la secte ont déclaré que cette descente a été d’une grande frayeur pour les enfants qui ont vu un de leur frère, une de leur sœur ou encore un de leur parent se faire arrêter par la police, selon la même source.

Comme nous vous l’annoncions dans un précédent billet, il y a quelques jours, la secte avait été au centre des débats à cause d’une ordonnance pour le placement de 14 enfants de la secte. Suite à ce jugement, les familles avaient décidé de fuir avec les enfants avant d’être appréhendées à Trinité-et-Tobago et à Calgary. La moitié des enfants concernés par ce placement se sont réfugiés au Guatemala.

Jean Baptiste

2 commentaires

  1. Bonjour,
    pour quoi on les laisse pas vivre comme ils veulent. je suis musulman et ça me fait triste de voir ça, ils savent très bien l’intérêt de leur enfants que d’autre personnes.

  2. Désolé mais Pas question de les laisser faire car juifs ou musulmans lorsqu’il survient un problème quelconque de santé ou de construction de locaux ou de produits espéciaux pour leur religion, c’est nous canadiens québécois qui payons pour , Alors non merci!!!…… Vous êtes ici chez nous alors suivez nos lois …..

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.