lundi , 28 septembre 2020
Dernières nouvelles
Accueil » Actualités » Les cas de diarrhée épidémique porcine doivent être obligatoirement signalés
Les cas de diarrhée épidémique porcine doivent être obligatoirement signalés
Les cas de diarrhée épidémique porcine doivent être obligatoirement signalés

Les cas de diarrhée épidémique porcine doivent être obligatoirement signalés

Depuis que le virus de la diarrhée épidémique porcine a été découvert, les autorités ont renforcé les consignes et les mesures de sécurité pour éviter toute propagation sur le territoire. Au cours de la fin du mois de janvier, deux usines et une cour de camions de la province ainsi que quatre fermes en Ontario avaient signalé la présence du virus d’où la grande inquiétude des producteurs et des autorités sanitaires.

Aujourd’hui et afin de quantifier les cas de contamination, il est désormais obligatoire de signaler toute détection du virus au Québec. Dans un communiqué de presse publié par le cabinet du ministre François Gendron, il annonce que le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation a mis en place une nouvelle règlementation qui oblige les directeurs des laboratoires à signaler la présence du virus de la diarrhée épidémique porcine et ce grâce aux analyses effectuées.

Le but premier de cette nouvelle réglementation est d’essayer de contrecarrer la propagation du virus au Québec grâce à une surveillance plus importante. En procédant ainsi, il serait plus facile et surtout plus rapide de prendre en charge les cas signalés via des actions adéquates.

L’industrie porcine est très importante pour l’économie du pays, pour ce, toutes les mesures qui pourront aider le secteur seront déployées, selon les déclarations du ministre François Gendron via communiqué publié par le Cabinet du vice-premier ministre et ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation. Il est à signaler que le virus de la diarrhée porcine ne s’attaque qu’aux porcelets et ne touche pas les êtres humains. Il n’a aucune conséquence négative sur leur sécurité.

Marie Archange

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.