lundi , 28 septembre 2020
Dernières nouvelles
Accueil » Actualités » Les bureaux du PLQ perquisitionnés par l’UPAQ
Les bureaux du PLQ perquisitionnés par l’UPAQ
Les bureaux du PLQ perquisitionnés par l'UPAQ

Les bureaux du PLQ perquisitionnés par l’UPAQ

Pour éviter les spéculations, le Parti Libéral Québécois a décidé de prendre les devants et confirmer la perquisition qui a été effectuée mardi par les agents de l’Unité permanente anticorruption (UPAC) au sein de ses bureaux à Montréal en publiant le mandat policier via communiqué. Le PLQ a déclaré qu’aucun commentaire n’allait être fait sur le sujet et ce pour ne pas entraver l’évolution de l’enquête des policiers.

L’objectif de cette perquisition est la collecte de plus de données et de renseignements concernant le financement du Parti et plus particulièrement les données informatiques de Joël Gauthier, ancien directeur général, et de Bruno Savard, un de ses organisateurs. D’autres données ont été relevées des messageries vocales, des unités de stockage ainsi que des téléphones portables.

Le nom de Marie-Ève Ringuette a été cité dans le mandat, mais elle ne fait objet d’aucune enquête, assure le porte parole du Parti, M. ROY. Les policiers de l’UPAQ voulaient récupérer toutes les données concernant le financement sectoriel et/ou le comté 127 et/ou 127-51». Ces données font objet de suspicion de corruption et de collusion. M. ROY assure que les agents de l’UPAQ ont enregistré toutes les informations qui leur ont été utiles et aucun ordinateur n’a été perquisitionné. Selon des informations de la Presse Canadienne

Joseph Marie

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.