jeudi , 24 septembre 2020
Dernières nouvelles
Accueil » Actualités » Les Ados : Une bonne literie pour une meilleure qualité de sommeil
Les Ados : Une bonne literie pour une meilleure qualité de sommeil
Les Ados : Une bonne literie pour une meilleure qualité de sommeil

Les Ados : Une bonne literie pour une meilleure qualité de sommeil

Rien de meilleur qu’une bonne nuit de sommeil. Cela vous permet de bien vous reposer afin de reprendre des forces pour une journée bien chargée. C’est facile à dire, mais difficile à faire surtout pour les adolescents qui ont de plus en plus du mal à sortir du lit. Afin de comprendre le pourquoi de la chose, des chercheurs ont décidé de se pencher sur le sujet en étudiant la relation entre la qualité de la literie et le sommeil.

Grâce à l’étude Actijeune, le Dr François Duforez et le Professeur Damien Léger du Centre du sommeil de l’Hôtel-Dieu de Paris ont pu étudier le comportement des jeunes lors du coucher et les divers facteurs qui peuvent les aider à passer une bonne nuit de sommeil. Pour les chercheurs, une bonne literie de qualité supérieure et surtout un grand lit permettent non seulement une meilleure qualité de sommeil, mais également un sommeil plus profond et plus long. Donc, un repos total.

Selon les explications du Dr Duforez, afin de mener à bien la recherche, le mode de vie de l’ado n’a été changé en aucun cas pendant la première semaine. Les chercheurs ont surveillé les ados, sujets à la recherche, dans leurs propres chambres et sur leurs lits. La première remarque qui a été faite par les deux chercheurs est que les lits n’étaient pas en très bon état : « Soit le lit était de taille petite où encore des lits qui sont transmis d’un enfant à l’autre ». L’étude s’est déroulée en deux phases : une première en gardant les mêmes lits avec les mêmes literies et une seconde avec un grand lit et nouvelle literie ». Ceci a été mis en place afin de mieux analyser la structure du sommeil. Le changement a été radical. Il a été remarqué une meilleure qualité de sommeil avec une facilité à s’endormir en un moins de temps. L’ado passait plus de 30 minutes au lit soit 7,5% de sommeil en plus.

L’environnement joue également un rôle dans le sommeil. Il faudrait qu’il n’y ait aucune perturbation au moment du coucher comme de la lumière ou encore l’utilisation des nouvelles technologies. Une fois au lit, l’ado essaye de se connecter une dernière fois avec ses amis, envoyer des messages ou encore surfer sur le net ce qui tarde son sommeil de plus de 45 minutes même si les signes de fatigue sont là. Il faudrait essayer de limiter ses accès et ce pour le bien de son développement.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.