dimanche , 27 septembre 2020
Dernières nouvelles
Accueil » Actualités » Le décès d’Alain Magloire soulève plusieurs critiques sur les méthodes d’intervention de la police
Le décès d’Alain Magloire soulève plusieurs critiques sur les méthodes d’intervention de la police
Le décès d'Alain Magloire soulève plusieurs critiques sur les méthodes d'intervention de la police

Le décès d’Alain Magloire soulève plusieurs critiques sur les méthodes d’intervention de la police

Pour rappel des faits, Alain Magloire, un itinérant d’une quarantaine d’années, a été tué par balle en début de semaine par les agents du SPVM.

La police avait été alertée par des passants sur la présence d’un homme armé d’un marteau qui déambulait au niveau de la rue Ontario à Montréal. Dépêchés sur place, les agents ont essayé dans un premier temps de discuter avec lui, mais il ne répondait pas, selon les déclarations de plusieurs témoins sur place. Quelques minutes plus tard, le quadragénaire a été abattu par 4 balles tirées au thorax.

Le décès d’Alain Magloire a soulevé plusieurs critiques et questions sur les méthodes d’intervention de la police. Pourquoi le pistolet Teaser n’a pas été utilisé en premier avant d’utiliser la manière forte ? Pourquoi ne pas avoir tiré au niveau des jambes ?. Des questions qui restent pour l’heure sans réponse.

Selon plusieurs personnes qui connaissaient Alain Magloire, elles assurent qu’il était quelqu’un de très gentil, aimable et en aucun cas une personne violente. Selon les déclarations des responsables de la Mission Old Brewery, relayées par La Presse Canadienne, il confirme qu’Alain Magloire avait intégré leur mission pour se faire aider. Ils le décrivent comme une personne très lucide qui voulait reprendre sa vie en main. Selon le directeur de la Mission, Magloire était quelqu’un de très instruit vu ses études supérieures et son poste dans une grande société de la place.

C’est à cause de ses troubles de santé mentale qu’il avait quitté son travail, selon la même source. Pour toutes les personnes ayant côtoyées le défunt, elles restent choquées par son décès. Ces témoignages laissent la population perplexe concernant l’intervention policière qui s’est soldée par des tirs de 4 balles.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.