mardi , 22 septembre 2020
Dernières nouvelles
Accueil » Actualités » Le Concorde : La ville de Québec mise en demeure et Labeaume n’est pas prêt de laisser tomber
Le Concorde : La ville de Québec mise en demeure et Labeaume n’est pas prêt de laisser tomber
Le Concorde : La ville de Québec mise en demeure et Labeaume n'est pas prêt de laisser tomber

Le Concorde : La ville de Québec mise en demeure et Labeaume n’est pas prêt de laisser tomber

Depuis le rachat du Concorde le 16 avril dernier, les choses semblent se corser pour les nouveaux acquéreurs. Ces derniers se retrouvent au milieu d’une tournure complètement différente que celle qu’ils avaient lors de l’acquisition du Concorde. Les nouveaux propriétaires se voient contraints à une activité restreinte du Concorde qui ne sera qu’un établissement hôtelier.

Le maire de Québec « Regis Labeaume » et la Ville de Québec veulent retirer le zonage H1 et C11, ces deux possibilités qui permettent des résidences de tourismes et des logements. Pour le M. Labeaume, les nouveaux propriétaires étaient au courant du nouveau règlement et que le Concorde allait avoir une vocation à 100% hôtelière. Les démarches de la Ville de Québec ont poussé le groupe d’investisseurs à saisir la justice et envoyer une mise en demeure à la Ville de Québec.

Pour l’homme d’affaires Jean-Guy Sylvain et associés, ce projet de vouloir conserver le concorde met en péril les autres projets envisagés, autre que la vocation hôtelière. Ils avancent que cette démarche est discriminatoire sachant qu’elle s’applique qu’à eux et non pas aux autres comme le Château Laurier qui bénéficie de tous les usages. Selon des informations de Québec Hebdo.

Joseph Marie

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.