lundi , 18 décembre 2017
Dernières nouvelles
Accueil » Actualités » Le bisphénol A mis en cause dans l’augmentation des risques d’hypertension
Le bisphénol A mis en cause dans l’augmentation des risques d’hypertension
Le bisphénol A mis en cause dans l’augmentation des risques d’hypertension

Le bisphénol A mis en cause dans l’augmentation des risques d’hypertension

Le bisphénol A (BPA) est une substance chimique utilisée dans la fabrication des boites de conserves, des bouteilles en plastique et les biberons. Le Bisphénol A est depuis plusieurs années mis en cause dans plusieurs maladies comme les cancers, l’infertilité, la malformation génitale et les maladies cardiovasculaires.

Plusieurs études avaient démontré la toxicité et la dangerosité de cette molécule et aujourd’hui, une nouvelle étude, qui a été publiée dans la revue médicale Hypertension, a démontré que le BPA pouvait augmenter les risques de tension artérielle. Des chercheurs coréens ont constaté que les aliments en conserve ou encore les boissons en canette pouvaient augmenter considérablement les risques d’hypertension surtout chez les personnes souffrant de problèmes cardiaques ou encore présentant des soucis de tension.

L’étude, qui s’est appuyée sur la participation de 60 personnes âgées de plus de 60 ans, a relevé que les personnes ayant bu du lait de soja dans une bouteille en verre avaient une pression artérielle normale contrairement à celles ayant utilisé des canettes comportant du BPA. Selon l’auteur de l’étude, le Dr Yun-Chul Hong de l’Université nationale de médecine de Séoul, la pression artérielle systolique augmente de 4,5mm de mercure lorsqu’une personne consomme deux boissons en canette comportant du BPA. Cette hausse peut engendrer d’importantes complications de santé pour les personnes souffrant de problèmes cardiaques ou encore d’hypertension. Le Dr Yun-Chul Hong appelle les consommateurs à privilégier les produits frais plutôt que les produits en conserve et remplacer les canettes par les bouteilles en verre.

Joseph Marie

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*