dimanche , 8 décembre 2019
Dernières nouvelles
Accueil » Actualités » Jean Chrétien pense que le Canada ne devrait pas participer aux frappes aériennes contre l’EI
Jean Chrétien pense que le Canada ne devrait pas participer aux frappes aériennes contre l’EI
Jean Chrétien pense que le Canada ne devrait pas participer aux frappes aériennes contre l'EI

Jean Chrétien pense que le Canada ne devrait pas participer aux frappes aériennes contre l’EI

Pour Jean Chrétien, ancien premier ministre du Canada, le Canada ne devrait pas suivre le pas et engager ses troupes militaires aériennes dans les frappes de la coalition internationale contre les membres de l’EI. Pour lui, il y a d’autres moyens d’y parvenir et il présente deux suggestions dans sa lettre ouverte publiée vendredi.

Il propose d’accueillir 50 000 réfugiés irakiens et accorder une enveloppe de 100 millions de dollars au Programme alimentaire mondial pour nourrir les populations déplacées surtout avec l’arrivée de l’hiver. Pour Jean Chrétien, il est clair qu’il faudrait faire face aux menaces de l’EI, mais pas en engageant le Canada dans ces frappes aériennes. Pour lui, il faudrait plutôt s’engager dans des missions humanitaires et laisser le côté militaire aux pays arabes du Moyen-Orient et les pays occidentaux qui devraient endosser le rôle de « soutien ».

Il évoque dans sa lettre la guerre entamée par les Etats-Unis en 2003 contre l’Irak et dont le Canada avait refusé de participer. Pour lui, c’était la bonne décision à prendre. Il a ajouté qu’à l’époque, « Stephen Harper était pour une participation militaire du Canada et à ce jour, il maintient toujours ses positions : il ne comprend toujours pas ». Selon Jean Chrétien, « les mauvais choix et les mauvaises décisions prises en 2003 sont parmi les causes de la montée de ce groupe armé : Ce dernier est le résultat de la guerre en Irak en 2003 ». Selon des informations de Radio-Canada

François Xavier

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.