dimanche , 19 novembre 2017
Dernières nouvelles
Accueil » Actualités » Jean Charest pourrait faire l’objet d’un blâme par la Commission Charbonneau
Jean Charest pourrait faire l’objet d’un blâme par la Commission Charbonneau
Jean Charest pourrait être blâmé par la Commission Charbonneau

Jean Charest pourrait faire l’objet d’un blâme par la Commission Charbonneau

Après le Parti Québécois, le Parti Libéral, la députée Julie Boulet et l’ancienne ministre Nathalie Normandeau, c’est au tour de l’ancien premier ministre, Jean Charest, de recevoir un préavis l’informant qu’il pourrait faire l’objet d’un blâme lors du dépôt du rapport de la Commission Charbonneau.

Selon des informations de La Presse, une personne proche du dossier a déclaré que cette nouvelle a rendu M. Charest en colère, surtout que l’autorisation de la création de la Commission Charbonneau a été prise par lui.

Le Parti Libéral du Québec pourrait être blâmé pour ses pratiques et contributions politiques dans le financement douteux des firmes d’ingénierie ou encore concernant les recours aux prête-noms ainsi que les
les échanges de contributions politiques contre des entretiens privés avec Jean Charest.

Quant au Parti Québécois, il pourrait être blâmé pour avoir sollicité et obtenu du financement de firmes de génie et des entreprises, pour avoir eu recours à des prête-noms et pour les pratiques de financement sectoriel. Aucun commentaire n’a été fait pour l’heure par l’ancien Premier ministre. Selon des informations de La Presse

Jean Baptiste

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*