dimanche , 27 septembre 2020
Dernières nouvelles
Accueil » Actualités » Dettes et taux d’impayés selon les chiffres diffusés par TransUnion
Dettes et taux d’impayés selon les chiffres diffusés par TransUnion
Dettes et taux d'impayés selon les chiffres diffusés par TransUnion

Dettes et taux d’impayés selon les chiffres diffusés par TransUnion

TransUnion vient de dévoiler ses chiffres concernant les données statistiques trimestrielles sur les crédits à la consommation au Canada. Il a été constaté après analyses, une chute palpable des taux d’impayés contre une stagnation des dettes des consommateurs.

Cette analyse a révélé néanmoins une légère augmentation des dettes des consommateurs entre le troisième et le quatrième trimestre 2013 de 13 dollars soit 27 355 Dollars contre 27 368 dollars. Cette légère différence pourrait revenir à la folie des consommateurs lors des achats des cadeaux de fin d’année, selon les déclarations des responsables de TransUnion.

Cette hausse reste très minime et très faible. Selon les déclarations du vice-président des analyses de TransUnion « Tom Higgins », relayées par Zone Bourse, la dette générale des Canadiens est restée stagne, chose qui pourrait être expliquée par la conscience des Canadiens concernant les aléas des endettements. Bien que cette démarche de la population d’éviter de s’endetter est un bon point, elle reste néanmoins une hypothèse à vérifier vu qu’elle devrait être confirmée au cours des prochains trimestres, selon la même source.

Il a été constaté que Montréal et Ottawa étaient en tête de peloton des villes ayant enregistré une augmentation de la dette. Pour Québec, bien que la dette du consommateur a connu une augmentation de 19 693 à 19 788 dollars pour le quatrième trimestre, soit une hausse de 95 dollars, elle reste néanmoins moins élevée que celle réalisée au cours du 3ème et 4ème trimestre 2012. Selon la même source, les statistiques avancées par TransUnion prouvent que les Québécois ont réussi à prendre en main leurs endettements vu que leurs taux des impayés sont les plus faibles sur la totalité des crédits étudiés.

Marie Catherine

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.