lundi , 28 septembre 2020
Dernières nouvelles
Accueil » Actualités » Budget : Le Conseil du patronat du Québec trouve qu’il est temps de trouver des solutions concrètes
Budget : Le Conseil du patronat du Québec trouve qu’il est temps de trouver des solutions concrètes
Budget : Le Conseil du patronat du Québec trouve qu'il est temps de trouver des solutions concrètes

Budget : Le Conseil du patronat du Québec trouve qu’il est temps de trouver des solutions concrètes

L’annonce du dépôt du budget de l’année 2014-2015 à l’Assemblée Nationale par le Ministre des Finances « Nicolas Marceau » avait suscité de nombreuses spéculations, notamment sur le déficit inchangé depuis la dernière mise à jour. Dans son communiqué, publié en fin de semaine dernière, il avait déclaré que le dépôt du budget allait permettre d’avoir une meilleure visibilité sur l’état des finances ainsi que sur les démarches suivies par le gouvernement pour appuyer l’économie du pays.

Pour le Conseil du patronat du Québec, ceci est bien beau, mais il faudrait passer aux choses sérieuses. Pour lui, il est temps d’arrêter de croire aux recettes miracles et penser plutôt à des solutions et des engagements concrets pour faire avancer les choses. Lors d’une conférence de presse qui s’est déroulée dimanche, Yves-Thomas Dorval, Président du CPQ, a déclaré qu’il fallait revoir sérieusement les dépenses publiques et ce via des réductions sur les budgets alloués aux programmes déjà existants. Il a donné plusieurs exemples de révision et notamment ceux sur les contributions étatiques pour les commissions scolaires. Il conseille d’ajuster les contributions selon les capacités de l’Etat, selon des informations relayées par La Presse Canadienne.

Selon ses déclarations : « Les autres provinces avancent bien mieux que nous ». Pour le Président du CPQ, il est temps de s’aligner pour voir ce qui ne marche pas. Pour lui, il est clair que nos programmes sociaux sont plus généreux que ceux des autres provinces d’où la nécessité d’y faire face en essayant de remettre cela dans la moyenne, selon la même source. Il a également évoqué les ressources naturelles qui, pour lui, ne sont pas assez exploitées.

Jean Baptiste

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.