dimanche , 24 septembre 2017
Dernières nouvelles
Accueil » Actualités » Bernard «Rambo» Gauthier reconnu coupable d’intimidation envers Frédéric Boucher

Bernard «Rambo» Gauthier reconnu coupable d’intimidation envers Frédéric Boucher

Au palais de justice de Sept- Îles, Bernard «Rambo» Gauthier, le leader syndical de la FTQ-Construction sur la Côte-Nord a été reconnu coupable d’intimidation envers l’entrepreneur Frédéric Boucher.

Les faits remontrent au mois de juin de l’an dernier sur un chantier de concassage de pierres à Sept-Îles où M. Boucher y était responsable des opérations. Pour faire arrêter les travaux suite à une grève de l’industrie de la construction, M. Gauthier et des dizaines de personnes se sont présentés sur le chantier afin de convaincre les travailleurs sur place de cesser toute activité. Alerté par l’événement, M. Boucher s’est dirigé sur le chantier pour régler les choses et c’est là que le conflit a éclaté entre les deux hommes.

Il semblerait que Bernard «Rambo» Gauthier a proféré plusieurs insultes et des propos violents et injurieux envers l’entrepreneur. La scène se serait déroulée devant plusieurs témoins dont un qui a même assuré que le représentant syndical avait son visage presque collé à celui de M. Boucher, chose que Rambo dément.

Selon les diverses preuves présentées, le juge Michel Parent, de la Cour du Québec a donné gain de cause à M. Boucher déclarant croire sa version des faits et qu’il a bel et bien était victime d’insultes, d’injures et d’invectives. Les propos de Rambo constituaient une menace pour M. Boucher et ce afin de l’intimider. Pour ce, Bernard «Rambo» Gauthier a été reconnu coupable d’intimidation. Les représentations sur sentence se dérouleront le 3 février prochain. Aucune information n’a été confirmée pour l’heure quant à la démarche de Rambo : Est ce qu’il va demander l’absolution ou porter la cause en appel. Selon des informations de La Presse Canadienne

François Xavier

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*