lundi , 28 septembre 2020
Dernières nouvelles
Accueil » Actualités » Accouchement prématuré : Les périodes de chaleur augmenteraient les risques
Accouchement prématuré : Les périodes de chaleur augmenteraient les risques
Accouchement prématuré : Les périodes de chaleur augmenteraient les risques

Accouchement prématuré : Les périodes de chaleur augmenteraient les risques

Une étude effectuée par Nathalie Auger de l’Université de Montréal vient de démontrer que la canicule était responsable de l’augmentation des risques d’accouchements précoces. Selon l’étude qui s’est basée sur 300 000 naissances qui se sont déroulées au cours des trente dernières années, il a été constaté qu’au cours des canicules, une réelle augmentation de bébés prématurés a été enregistrée chez les femmes arrivées à 37 ou 38 semaines de grossesse, soit un taux supplémentaire de 27%. Lorsqu’une chaleur atteint les 32°C et persiste pendant quatre à sept jours, les femmes enceintes se voient prises de contractions d’où le déclenchement de l’accouchement.

Ce pourcentage se voit à la baisse (17%) lorsque les fortes chaleurs ne durent que trois jours. Selon les explications présentées par Nathalie Auger, la chaleur peut causer un état de stress très dérangeant pour la maman d’où le déséquilibre de la régulation de la température interne du corps. La déshydratation a également été citée puisqu’elle serait en cause de la baisse de l’apport sanguin au niveau de l’utérus. Pour Nathalie Auger, ces constatations ont été relevées chez les femmes ayant une grossesse avancée qui ont déjà atteint une durée de gestation convenable pour un éventuel accouchement.

Désormais, les mamans savent ce qu’il reste à faire pendant les périodes de canicule. Evitez les lieux chauds et privilégiez plutôt les lieux frais et buvez énormément d’eau pour éviter la déshydratation. Selon des informations relayées par l’agence QMI

Jean Baptiste

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.