vendredi , 25 septembre 2020
Dernières nouvelles
Accueil » Actualités » Enlèvement à Trois-Rivières : Après la détresse, le soulagement pour les parents de la petite Victoria
Enlèvement à Trois-Rivières : Après la détresse, le soulagement pour les parents de la petite Victoria
Enlèvement à Trois-Rivières : Après la détresse, le soulagement pour les parents de la petite Victoria

Enlèvement à Trois-Rivières : Après la détresse, le soulagement pour les parents de la petite Victoria

Comme nous vous l’annoncions dans un précédent billet, une petite fille d’à peine un jour avait été enlevée, lundi dans la soirée, du Centre hospitalier régional de Trois-Rivières. Le bébé, qui dormait tranquillement aux côtés de sa mère, avait été enlevé par une fausse infirmière qui s’était présentée dans la chambre avec le prétexte d’emmener la petite pour subir quelques examens et se faire peser. Après cela, la fausse infirmière a pris la fuite avec le bébé et c’est grâce à une opération d’une grande envergure de la police et un groupe de jeunes, que la petite Victoria a été retrouvée saine et sauve.

Après plus de trois heures de détresse et de souffrance, les parents ont pu reprendre leur bébé dans les bras et ce au grand bonheur des policiers, des responsables du centre hospitalier et surtout de la population Québécoise qui a joué un rôle primordial dans les recherches.  La mère de Victoria, Mélissa MacMahon a tenu à remercier, sur sa page Facebook, toutes les personnes qui ont participé aux recherches afin de lui rendre sa fille en ajoutant qu’ils sont très chanceux d’avoir eu une fin heureuse. Elle a écrit que lors de sa grande détresse, elle a pu constater l’incroyable soutien des Québécois qui n’ont pas hésité à partager sur les réseaux sociaux les photos de la ravisseuse pour essayer de l’identifier. D’ailleurs, c’est grâce à cela que quatre jeunes d’une vingtaine d’années ont pu la reconnaître et contacter les policiers.

Pour elle, c’est la rapidité par laquelle a été pris en charge l’enlèvement de sa fille que cette dernière a pu être retrouvée en quelques heures, qui pour elle, étaient une éternité. Elle a tenu également à mettre en garde toutes les mères en leur demandant de ne pas faire confiance à n’importe quelle femme qui se présente en uniforme d’infirmière ou de médecin. D’ailleurs, c’est grâce à son instinct maternel qu’elle a vite compris qu’il y avait quelque chose qui n’allait pas, vu que la fausse infirmière avait pris le côté opposé que celui que les infirmières prennent d’habitude pour peser les bébés. C’est grâce à cela que l’alerte Amber avait été donnée. Selon la Presse Canadienne.

Joseph Marie

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.