vendredi , 25 septembre 2020
Dernières nouvelles
Accueil » Actualités » Quadruple meurtre de Saint-Isidore : Le suspect principal de l’affaire décède suite à ses blessures
Quadruple meurtre de Saint-Isidore : Le suspect principal de l’affaire décède suite à ses blessures
Quadruple meurtre de Saint-Isidore : Le suspect principal de l'affaire décède suite à ses blessures

Quadruple meurtre de Saint-Isidore : Le suspect principal de l’affaire décède suite à ses blessures

Le suspect principal dans l’affaire du quadruple meurtre qui s’est déroulé à Saint-Isidore vient de succomber à ses blessures après trois semaines passées à l’hôpital. Martin Godin, âgé de 54 ans, était dans un état critique depuis sa découverte sur les lieux du drame. Pour rappel des faits, le cinquantenaire est soupçonné d’avoir tué son ex-femme ainsi que son nouveau compagnon avant de s’en prendre à ses propres filles âgées de 11 et 13 ans dans la nuit du 1er au 2 février.

Suite à ce massacre, il avait décidé de mettre fin à ses jours. Selon les premières hypothèses de l’affaire, l’homme n’aurait pas supporté la séparation d’où la vengeance. La police avait retrouvé dans un premier temps le corps de l’ancienne épouse et son compagnon aux alentours du chalet de ce dernier àSte-Croix de Lotbinière et le corps des deux fillettes et le père à Saint-Isidore.La police l’avait retrouvé vivant, mais dans un état critique. Une des fillettes, retrouvée également vivante, avait malheureusement succombé à ses blessures quelques jours plus tard au sein de l’hôpital.

Selon des informations de l’agence QMI, dimanche en fin de soirée, le décès du principal suspect de cette affaire a été annoncé et selon les déclarations de la porte parole de la Sûreté du Québec « Audrey-Anne Bilodeau », c’est au procureur de décider la suite de ce dossier vu que Martin Godin était le seul suspect.

Joseph Marie

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.