mardi , 29 septembre 2020
Dernières nouvelles
Accueil » Actualités » Pierre Paradis : Une meilleure protection des animaux via une modification du code civil
Pierre Paradis : Une meilleure protection des animaux via une modification du code civil

Pierre Paradis : Une meilleure protection des animaux via une modification du code civil

Selon les déclarations du ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, Pierre Paradis, pour assurer une meilleure protection des animaux, il est indispensable de revoir le code civil en apportant plusieurs modifications.

Pour M. Paradis, la cause animale est une de ses priorités et il va, dans les plus brefs délais, donner un nouveau statut aux animaux afin qu’ils ne soient plus considérés comme des biens meubles, mais comme des êtres à part entière comme c’est le cas dans plusieurs autres pays.

Dans un premier temps, M. Paradis s’est entretenu avec Mme Vallée, ministre de la justice, pour redéfinir le statut de l’animal en tant qu’être ressentant également la douleur et la détresse contrairement à sa définition actuelle par le code civil. Les animaux sont considérés comme des biens meubles par les tribunaux d’où la nécessité d’y remédier. M. Paradis a cité l’expérience de la France qui a redéfini le statut des animaux et voudrait également qu’en cas de maltraitance, les tribunaux prennent compte des actes enregistrés et imposent des amendes ou encore des peines adéquates aux maltraitants.

Selon les déclarations de M. Paradis, ce nouveau projet de loi aura diverses répercussions sur le bien être des animaux. D’une part, il assurera une meilleure protection pour les animaux domestiques grâce aux obligations imposées à leurs propriétaires et d’autre part, il assurera aux animaux d’élevage de meilleures conditions de vie. Selon M. Paradis, c’est grâce aux modifications apportées au code civil que le Québec pourra s’assurer un meilleur ajustement avec le marché Européen. Si le Québec garde sa réputation de maltraiter ses animaux, alors il est certain qu’il sera écarté du marché d’où la nécessité de s’aligner. Selon la Presse Canadienne

Joseph Marie

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.