mercredi , 22 mai 2019
Dernières nouvelles
Accueil » Actualités » Agression Sexuelle : Une peine de 18 mois de prison pour avoir troué tous ses préservatifs
Agression Sexuelle : Une peine de 18 mois de prison pour avoir troué tous ses préservatifs
Agression Sexuelle : Une peine de 18 mois de prison pour avoir troué tous ses préservatifs

Agression Sexuelle : Une peine de 18 mois de prison pour avoir troué tous ses préservatifs

Les faits remontent en 2006 lorsqu’une femme a déposé une plainte contre son ex compagnon pour agression sexuelle. Selon ses déclarations, après des demandes récurrentes de son petit ami pour avoir des enfants et les refus stricts de cette dernière, l’homme a décidé d’employer la manière la plus incroyable celle de trouer tous ses préservatifs lors de ses relations sexuelles avec elle. Ne se doutant de rien, la jeune femme tombe, et après plusieurs essais de la part de son compagnon, enceinte en septembre 2006.

Elle décide de suite de se faire avorter d’où le déclenchement des problèmes avec le compagnon, originaire de Nouvelle-Ecosse. Après la séparation, Jaret Hutchinson a décidé de tout avouer à la jeune femme en lui déclarant avoir trafiqué tous les condoms pour seul but qu’elle tombe enceinte. Ne supportant pas cette trahison, elle décide de déposer plainte contre lui pour agression sexuelle. Dans un premier temps, l’affaire a été jugée en faveur du quadragénaire, mais après l’appel déposé par la plaignante, ce dernier a été condamné à 18 mois de prison.

Suite à la requête déposée par l’accusé pour la révision du jugement, la Cour suprême du Canada a été stricte et a jugé à l’unanimité que Jaret Hutchinson devait purger entièrement ses 18 mois de prison. Selon les déclarations des juges, cette grossesse n’était pas consentie même si l’acte sexuel en lui même l’était, selon des informations de l’agence QMI.

François Xavier

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.