mercredi , 30 septembre 2020
Dernières nouvelles
Accueil » Actualités » Violette Trépanier interrogée sur d’anciens solliciteurs du PLQ
Violette Trépanier interrogée sur d’anciens solliciteurs du PLQ
Violette Trépanier interrogée sur d’anciens solliciteurs accusés de fraude

Violette Trépanier interrogée sur d’anciens solliciteurs du PLQ

Le témoignage de l’ancienne responsable du financement du PLQ, Violette Trépanier, devant la Commission Charbonneau a été le dernier avant la suspension des audiences, à cause de la pause estivale, qui durera jusqu’à la fin du mois d’août.

Mme Trépanier a été questionnée sur plusieurs points concernant le financement du Parti libéral ainsi que sur ses solliciteurs dont la plupart d’entre eux sont des entrepreneurs au sein du réseau de construction. Parmi ces derniers, nous retrouvons : Lino Zambito, France Michaud, Rosaire Sauriol et Riadh Ben Aïssa. Ils font tous objet de poursuites pour fraude.

Au cours de son témoignage, Mme Trépanier paraissait très énervée suite aux questions posées par le procureur Me Crépeau à ce sujet. Elle a déclaré que les faits sont troublants et qu’elle était extrêmement déçue avant d’être interpellée par la juge France Charbonneau pour lui demander : « comment le PLQ, qui était au pouvoir, donne des certificats de solliciteurs à des firmes de génie-conseil ou encore à des entrepreneurs ». Mme Trépanier a déclaré que cette démarche n’avait en aucun cas d’arrière-pensée. Mme Charbonneau a enchainé son interrogatoire en déclarant à Mme Trépanier que l’origine de l’argent n’avait pas d’importance tant que les caisses étaient remplies. En réponse, l’ancienne responsable du financement du PLQ a assuré que oui tant que c’était légale.

Plusieurs transferts de dons ont également été cités par le procureur qui a donné en preuves plusieurs courriels. En évoquant M. Bibeau et son rôle dans le financement du parti libéral, Mme Trépanier a déclaré que M. Bibeau était leader vu qu’il avait plusieurs solliciteurs qui travaillaient à ses côtés. D’ailleurs, lors d’un premier témoignage, elle avait déclaré que M. Bibeau avait un réseau de connaissance très important d’où ses facilités à collecter des dons. D’autres témoins seront entendus après la période estivale. Selon des informations de l’agence QMI.

Jean Baptiste

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.