mercredi , 30 septembre 2020
Dernières nouvelles
Accueil » Actualités » Vaccin expérimental Canadien : Des doses administrées à des volontaires aux Etats-Unis
Vaccin expérimental Canadien : Des doses administrées à des volontaires aux Etats-Unis
Vaccin expérimental Canadien : Des doses administrées à des volontaires aux Etats-Unis

Vaccin expérimental Canadien : Des doses administrées à des volontaires aux Etats-Unis

Tous les moyens sont déployés afin de venir à bout du virus Ebola qui a déjà emporté 4000 vies sur près de 7400 cas enregistrés. Le Canada est sur le pied de guerre et selon les déclarations de Rona Ambrose, ministre de la Santé, les premières doses d’un vaccin expérimental Canadien seront administrées à des volontaires du Walter Reed Army Institute of Research à Silver Spring (Maryland), aux États-Unis.

Une quarantaine de personnes, en bonne santé, vont recevoir ce vaccin expérimental afin d’évaluer son efficacité contre le virus. Les résultats seront disponibles d’ici plusieurs semaines et plus précisément en décembre.

Selon les déclarations de Madame Ambrose lors d’une conférence de Presse organisée lundi, ce sont des scientifiques du Laboratoire national de microbiologie de santé publique du Canada à Winnipeg qui ont mis au point ce vaccin. Il leur a fallu plusieurs années pour le concevoir et selon les premiers essais effectués sur les animaux, le vaccin s’est avéré efficace. Si les essais aux Etats-Unis rapportent leur preuve, d’autres essais plus vastes seront effectués afin qu’il puisse être distribué, selon les déclarations du Dr Gregory Taylor, administrateur en chef de la santé publique du Canada.

Du côté de la sécurité du pays, Madame Ambrose a déclaré que les mesures sécuritaires au niveau des aéroports avaient été renforcées et toutes les personnes qui arriveront sur le territoire Canadien d’un des pays touché par l’épidémie seront soumises à un contrôle médical obligatoire.
Deux personnes ont été mises en quarantaine suite à des soupçons d’atteinte du virus Ebola. Un premier cas a été isolé à l’hôpital d’Ottawa et un second à l’Hôpital général de Belleville. Selon les dernières nouvelles, le patient qui avait été mis en quarantaine à l’hôpital d’Ottawa, après un séjour en Afrique de l’Ouest, n’est pas atteint du virus Ebola et ses résultats d’analyses sont négatifs. Selon des informations de La Presse

Marie Catherine

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.