mercredi , 30 septembre 2020
Dernières nouvelles
Accueil » Actualités » Ouverture des bars jusqu’à 6h : La Régie des alcools rejette le projet pilote de Denis Coderre
Ouverture des bars jusqu’à 6h : La Régie des alcools rejette le projet pilote de Denis Coderre
Ouverture des bars jusqu'à 6h La Régie des alcools rejette le projet pilote de Denis Coderre

Ouverture des bars jusqu’à 6h : La Régie des alcools rejette le projet pilote de Denis Coderre

Il y a quelques mois, le maire de Montréal, Denis Coderre, avait proposé de repousser les heures d’ouverture des bars à 6H du matin au lieu de 3H. M. Coderre a voulu essayer ce nouveau système qui est déjà appliqué dans plusieurs pays et qui permet la vente d’alcool au sein des bars trois heures de plus que ce qui est fait actuellement.

Ce projet, qui avait été discuté avec le Service de police de la Ville de Montréal, avait pour but de remédier aux dépassements et altercations enregistrés lors des sorties de bars à 3H du matin. Pour M. Coderre, repousser les fermetures à 6h permettrait des dispersions progressives et plus aérées, un point positif non seulement pour les propriétaires de bars, mais également pour les policiers.

Aujourd’hui, ce projet pilote, qui avait suscité l’intérêt de près de 19 bars des secteurs Saint-Denis et la rue Crescent voulaient tenter l’expérience, a été rejeté mercredi par la Régie des alcools, des courses et des jeux (RACJ). Cette dernière trouve que le projet manque encore d’éléments et d’analyses et n’a pas pris en compte un élément primordial qui est la santé publique.

Pour les régisseurs, ce projet nécessite une documentation plus approfondie sur le sujet et demande surtout une meilleure analyse non seulement côté économique, point qui a été cité par le maire Coderre, mais aussi côté santé publique, aspect qui a été omis par le maire de Montréal. Pour Denis Coderre, Le rejet de ce projet reste une occasion ratée pour Montréal. Pour lui, l’objectif de ce projet pilote était de tenter l’expérience en se documentant « sur le réel et le vécu », via cette expérience de quatre fins de semaine. Selon des informations de l’agence QMI

Joseph Marie

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.