vendredi , 18 septembre 2020
Dernières nouvelles
Accueil » Actualités » Meurtres au premier degré de Routhierville : Une seconde évaluation psychiatrique à l’Institut Philippe-Pinel
Meurtres au premier degré de Routhierville : Une seconde évaluation psychiatrique à l’Institut Philippe-Pinel
Meurtres au premier degré de Routhierville Une seconde évaluation psychiatrique à l'Institut Philippe-Pinel

Meurtres au premier degré de Routhierville : Une seconde évaluation psychiatrique à l’Institut Philippe-Pinel

Pour rappel des faits, Christian Chabot est accusé de double meurtre avec préméditation de son ex-compagne, 37 ans, et du fils de cette dernière âgé d’à peine 5 ans. Les deux victimes avaient été retrouvées mortes à bord d’une voiture sur la route 132 dans la Vallée de la Matapédia, près de Routhierville.

Christian Chabot, qui devrait répondre de ses actes, subira des examens psychiatriques au sein de l’institut Philippe-Pinel où il y restera pendant un mois. Cette décision a été prise mercredi par le juge Berthelot au palais de justice de Rimouski suite à la demande de l’avocat de l’accusé, Me Pierre Gagnon. C’est suite au rapport de l’institut Pinel que le juge décidera si Chabot est apte à comparaitre.

Un premier rapport évolutif de l’état psychiatrique de l’accusé avait déjà été effectué par le Centre de santé et de services sociaux de Rimouski dont les résultats sont restés confidentiels. Christian Chabot, 36 ans, sera de retour devant le palais de justice de Rimouski le 18 juillet prochain. Selon des informations de La Presse.

Joseph Marie

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.