dimanche , 22 septembre 2019
Dernières nouvelles
Accueil » Actualités » L’Université d’Ottawa suspend son équipe de Hockey pour l’an prochain
L’Université d’Ottawa suspend son équipe de Hockey pour l’an prochain
L'Université d'Ottawa suspend son équipe de Hockey pour l'an prochain

L’Université d’Ottawa suspend son équipe de Hockey pour l’an prochain

Pour rappel des faits, l’équipe masculine de Hockey de l’Université d’Ottawa avait été au centre d’un scandale sexuel suite à un de ses déplacements à Thunder Bay en Ontario en février dernier. Plusieurs joueurs étaient impliqués dans cette affaire, chose qui avait contraint l’Université de suspendre provisoirement le programme jusqu’à la fin de l’enquête, ouverte en interne par l’UD’O et également par la police de Thunder Bay et la police d’Ottawa.

Cette affaire s’était ébruitée après qu’une tierce personne ai informé la direction de l’Université et c’est cette dernière qui a mise au courant les autorités. L’entraineur de l’équipe, le staff ainsi que les joueurs avaient essayé d’arranger les choses en interne chose qui avait soulevé la colère du recteur de l’UD’O. Ils avaient tous été suspendus et voilà qu’aujourd’hui, une décision définitive de suspension a été prise par le recteur Allan Rock contre l’équipe de Hockey masculine. Le programme sera suspendu la saison prochaine et ce pour permettre une meilleure formation du personnel et des étudiants concernant la discipline universitaire.

Cette décision vient après les conclusions des enquêteurs diligentés dans ce dossier à titre indépendant et en interne et qui ont soulevé plusieurs dépassements des joueurs qui ne conviennent en aucun cas aux valeurs de l’Université. L’entraineur Réal Paiement a été congédié pour avoir dissimulé cette affaire et ne pas en avoir informé l’Université.

M. Rock a néanmoins tenu à signaler que quelques joueurs allaient malheureusement, avec cette décision, payer les pots cassés de leurs coéquipiers mis en cause dans cette affaire ajoutant que c’est pour cela qu’il persiste : « la suspension concerne un programme et non pas une équipe ». Selon des informations de la Presse Canadienne

Marie Catherine

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.