jeudi , 20 juin 2019
Dernières nouvelles
Accueil » Actualités » Le cerveau a une préférence pour les aliments d’une valeur calorique élevée
Le cerveau a une préférence pour les aliments d’une valeur calorique élevée
Le cerveau a une préférence pour les aliments d'une valeur calorique élevée

Le cerveau a une préférence pour les aliments d’une valeur calorique élevée

Pour comprendre les causes de l’obésité et pour essayer de trouver des solutions pour y remédier, des chercheurs de l’Université McGill ont sollicité l’aide d’une trentaine de personnes, en bonne santé, afin de comprendre sur quel critère se base leur choix d’aliments.

Il a été constaté que le choix ne se faisait pas seulement suite à une préférence pour un plat ou un aliment précis, mais le cerveau jouait un rôle important dans la prise de décision. L’étude s’est basée sur la mesure de l’activité cérébrale des personnes sollicitées et ce en leur montrant diverses photos d’aliments différents. Il a été constaté que lorsqu’un aliment riche en calorie est montré, l’activité du cerveau atteint son maximum par rapport aux autres photos.

Les personnes sont prêtes à payer plus pour savourer un plat avec une forte teneur calorique, selon les déclarations du Dr Dagher, auteur de l’étude et neurologue à l’Institut neurologique de Montréal. Il a ajouté que pour aider les gens à manger sainement, une intervention du gouvernement est jugée nécessaire notamment dans la révision des coûts des aliments sains.

D’ailleurs, une récente étude avait démontré que les gens étaient prêts à manger des aliments sains, mais cela nécessite un important budget soit trois fois plus élevé que celui des aliments de fastfood. Selon des informations de l’Agence QMI

Jean Baptiste

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.