mercredi , 30 septembre 2020
Dernières nouvelles
Accueil » Actualités » LA CSN regrette la décision des compressions de personnel au Casino de Montréal
LA CSN regrette la décision des compressions de personnel au Casino de Montréal
LA CSN regrette la décision des compressions de personnel au Casino de Montréal

LA CSN regrette la décision des compressions de personnel au Casino de Montréal

Des compressions de personnel seront appliquées au casino de Montréal au grand désarroi de la CSN qui regrette cette décision. Selon des informations publiées par la Presse Canadienne, bien que la Société des casinos n’a pas encore confirmé les chiffres exacts des postes qui seront touchés par cette compression, la CSN avance qu’au moins 123 postes à temps plein seront ciblés par cette démarche.

Pour Patrick Howe, porte-parole de la Société : « Il est encore très tôt de parler de chiffres puisque les discussions entre les différentes parties concernées viennent de commencer ». Il confirme néanmoins le remerciement de quelques employés ainsi que la révision des heures de travail de quelques employés qui travaillaient à temps plein. Ces derniers auront désormais des tâches restreintes et occasionnelles, selon la même source. Les causes principales qui ont poussé la Société des casinos à revoir sérieusement les emplois du personnel : la concurrence farouche que connaît le domaine du divertissement au Canada ainsi qu’une diminution très palpable des investissements.

Il a ajouté que le société effectue annuellement une étude pour connaitre les attentes des clients ainsi que les besoins, chose qui explique cette démarche de compresser les emplois surtout le service direct, selon des informations de la Presse Canadienne.

Il semblerait que ces compressions de personnel ne toucheront pas uniquement casino de Montréal, mais aussi ceux de Charlevoix et du Lac Leamy.

Marie Archange

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.