samedi , 19 août 2017
Dernières nouvelles
Accueil » Actualités » La conseillère Josée Lacasse au centre des critiques
La conseillère Josée Lacasse au centre des critiques
La conseillère Josée Lacasse au centre des critiques

La conseillère Josée Lacasse au centre des critiques

Il semblerait que la conseillère municipale à Gatineau pour le District d’Aylmer, Josée Lacasse, s’est attirée les foudres de plusieurs citoyens suite à son intervention cette semaine sur le budget accordé aux bibliothèques municipales.

Madame Lacasse s’est opposée à l’accord d’une enveloppe de 25 millions de dollars aux bibliothèques municipales et a estimé que 15 millions de dollars étaient suffisants et raisonnables. Cette intervention a soulevé l’incompréhension et la colère de plusieurs citoyens de Gatineau et d’un professeur d’études politiques de l’Université d’Ottawa, Jean-Pierre Couture. Ce dernier a d’ailleurs créé une page Facebook dans ce sens pour dénoncer les propos de Madame Lacasse.

A travers cette page Facebook, ils proposent aux citoyens de Gatineau d’envoyer des livres dédicacés à la conseillère au sein de son bureau à la Maison du citoyen. M. Couture a déjà effectué son envoi et une centaine de citoyens se sont engagés à suivre le pas du professeur.

Pour se défendre, Josée Lacasse a déclaré que ses propos «  couper dans le luxe », faisant référence aux bibliothèques municipales, ont été mal interprétés. Elle a tenu à clarifier les choses en déclarant qu’il est vrai que les bibliothèques sont essentielles, mais il faudrait parfois prendre des décisions judicieuses et responsables. Elle a ajouté que lors de son intervention, elle faisait référence à la bibliothèque d’Aylmer. Pour elle, il n’est pas utile d’octroyer de grands budgets surtout avec l’ère du numérique. Elle a ajouté qu’en évoquant le mot « luxe », elle voulait faire référence à la construction de nouvelles bibliothèques qui semble inutile dans la conjoncture économique actuelle. Selon des informations de radio-Canada

Jean Baptiste

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*