lundi , 28 septembre 2020
Dernières nouvelles
Accueil » Actualités » La circoncision : Une baisse des risques du cancer de la prostate
La circoncision : Une baisse des risques du cancer de la prostate
La circoncision : Une baisse des risques du cancer de la prostate

La circoncision : Une baisse des risques du cancer de la prostate

Selon une étude effectuée par un groupe de chercheurs de l’Université de Montréal et l’INRS – Institut Armand-Frappier, il a été constaté que la circoncision pouvait avoir un effet positif sur l’homme et sur la réduction des risques d’atteintes de cancer de la prostate. Selon l’étude, qui a été effectuée sur 2141 Montréalais, il a été relevé qu’un homme circoncis après l’âge de 35 ans présentait un risque moindre du cancer de la prostate soit un taux de 45%.

Les hommes, qui se sont prêtés à cette expérience, ont tous répondu à un questionnaire mettant en avant leur quotidien, habitudes ainsi que la date à laquelle ils se sont fait circoncis.

Les résultats ont démontré que les hommes circoncis présentaient un risque du cancer de la prostate plus bas avec un taux de 11% contrairement aux autres.

Pour les bébés ayant subi la circoncision pendant les 12 premiers mois de leur vie, elle est étroitement liée à la baisse de risque d’atteinte d’un taux de 14%. L’ablation du prépuce serait une méthode efficace pour protéger l’homme contre ce cancer.

Les chercheurs ont évoqué dans leur synthèse les musulmans et les juifs qui présentent des taux très rares de cancer de la prostate à cause de leur confession. Les deux adoptent la circoncision dés le plus jeune âge.

Rien n’a été prouvé pour l’heure concernant les bienfaits de la circoncision vu l’échantillonnage, mais ce qui est certain c’est que cette méthode réduit les risques d’infection responsables du déclenchement des risques de cancer. Selon l’étude publiée par la Presse Canadienne

Marie Catherine

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.