mardi , 29 septembre 2020
Dernières nouvelles
Accueil » Actualités » GSK a reçu un avertissement de la FDA à cause de son usine de fabrication de Sainte-Foy au Québec
GSK a reçu un avertissement de la FDA à cause de son usine de fabrication de Sainte-Foy au Québec
GSK a reçu un avertissement de la FDA à cause de son usine de fabrication de Sainte-Foy au Québec

GSK a reçu un avertissement de la FDA à cause de son usine de fabrication de Sainte-Foy au Québec

Une situation bien plus qu’inquiétante annonce la Food and Drug Administration (FDA) suite à un avertissement envoyé à la compagnie pharmaceutique GlaxoSmithKline. Cette dernière, qui approvisionne le Canada et les Etats-Unis en vaccins antigrippaux, a été appelée par la FDA afin de revoir la sécurité de son usine de fabrication de Sainte-Foy au Québec.

Après une inspection effectuée entre le 31 mars et le 9 avril, il a été enregistré plusieurs irrégularités et anomalies. Il a été constaté que cette usine présentait des soucis au niveau des installations qui visent la stérilisation. Ces derniers sont essentiels dans la prévention des contaminations lors de la production d’un vaccin. C’est le système de purification d’eau qui connaît une réelle faille. Après constatation des faits, la FDA a décidé d’agir en envoyant, le 12 juin dernier, un avertissement à GSK pour la mettre en garde contre ce dysfonctionnement et pour lui donner un délai de 15 jours pour remédier à ces anomalies.

Après médiatisation de cette affaire, GSK a tenu à jouer la carte de l’assurance en déclarant via communiqué que la compagnie travaillait en étroite collaboration avec la FDA pour résoudre ce souci tout en assurant que leur priorité est la sécurité des patients. Elle a ajouté que tous les vaccins subissent des examens bien précis avant leur commercialisation et tout produit douteux est immédiatement rejeté avant même sa sortie de l’usine.

Santé Canada s’est également exprimée annonçant qu’elle travaillait également avec les deux parties sur ce dossier. Pour les vaccins, le ministère a assuré qu’il avait d’autres fournisseurs de vaccins en cas de besoin. Selon des informations de Radio-Canada.

Marie Catherine

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.