dimanche , 22 septembre 2019
Dernières nouvelles
Accueil » Actualités » Georges St-Pierre – Musée Grévin de Montréal : Sa statue de cire dévoilée
Georges St-Pierre – Musée Grévin de Montréal : Sa statue de cire dévoilée
Georges St-Pierre a sa propre statue de cire au Musée Grévin de Montréal

Georges St-Pierre – Musée Grévin de Montréal : Sa statue de cire dévoilée

Georges St-Pierre, ancien champion du monde des poids mi-moyens de l’Utltimate Fighting Championship, a participé mercredi au dévoilement de sa propre statue de cire au sein du Musée Grévin de Montréal.

Une centaine de personnes ont répondu présentes à la soirée organisée en l’honneur du jeune Rush qui n’a pas caché sa grande joie de se retrouver au milieu de grands athlètes. La statue est une grande réussite et la ressemblance avec GSP reste incroyable et très frappante.

Pour accomplir le travail, les artistes, qui ont finalisé la statue en huit mois, ont du étudier dans les moindres détails les muscles du jeune champion. Ils ont du utiliser de la résine pour fabriquer la statue. Posant à côté de son double, Georges St-pierre a déclaré qu’aujourd’hui, il est beaucoup plus musclé qu’avant grâce à son travail effectué ces derniers jours en gymnase.

Lors du point de presse, GSP n’a pas échappé aux questions concernant l’affaire de la lettre envoyée à la justice américaine pour soutenir un trafiquant de drogue Jimmy Cournoyer. Vu l’ampleur de cette affaire, GSP avait présenté ses excuses à toutes les personnes qu’il a pu offenser avec son geste assurant qu’il ne voulait que venir en aide à un ami.

Il avait ajouté qu’il ne savait pas que Cournoyer était un trafiquant de drogues et que ce dernier devait répondre de ses actes. Il a assuré que via sa démarche, il voulait juste voir Cournoyer rapatrié vers un centre de détention Canadien afin d’être proche de sa famille. Pour lui, la loyauté est sa devise et si Cournoyer a besoin de lui, il sera là pour l’aider à reprendre sa vie du bon pied.

En évoquant son retour aux combats, il a déclaré qu’il est sur de passer sa vie au sein des gymnases, mais il reste incertain d’un éventuel retour sur les rings vu qu’il n’a plus envie de se battre. Selon des informations du Journal du Québec.

Jean Baptiste

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.