samedi , 26 septembre 2020
Dernières nouvelles
Accueil » Actualités » Gatineau : Un homme et son fils blessés suite à un accident avec des chevaux en cavale
Gatineau : Un homme et son fils blessés suite à un accident avec des chevaux en cavale
Gatineau : Un homme et son fils blessés suite à un accident avec des chevaux en cavale

Gatineau : Un homme et son fils blessés suite à un accident avec des chevaux en cavale

C’est un accident des plus improbables. Un homme et son fils de 2 ans ont été blessés suite à un choc entre leur véhicule et un cheval. Les faits remontent à dimanche vers les alentours de 20h30. Les agents du Service de police de la Ville de Gatineau ont été appelés en urgence par des citoyens signalant la présence de 7 chevaux en cavale. Dépêchés sur place, les policiers ont constaté, effectivement, la présence des chevaux au milieu des voitures sur le boulevard Maloney.

Malheureusement, l’un des chevaux a causé un accident avec une voiture qui s’est soldé par le décès de l’animal, constaté sur place. Les deux occupants du véhicule, un père de famille d’une trentaine d’années et son enfant de deux ans, très choqués par l’accident, ont eu des blessures mineures et ont été conduits à l’hôpital, selon des informations de la Presse Canadienne.

Les chevaux restants ont été localisés et pris en charge par les policiers. Ces derniers ont essayé de contacter le propriétaire, mais en vain. Une enquête a été ouverte pour comprendre les causes exactes de la sortie très dangereuse de ces chevaux en ville. Selon les déclarations du Service de la police de la ville de Gatineau, les chevaux se seraient probablement sauvés de leur enclos au sein d’une ferme ou encore d’un centre d’équitation, selon la Presse Canadienne. Cela reste à confirmer et le propriétaire des chevaux devrait également s’expliquer.

Jean Baptiste

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.