mardi , 29 septembre 2020
Dernières nouvelles
Accueil » Actualités » Evacuation d’une garderie de Saint-Eustache suite à une émanation de monoxyde de carbone
Evacuation d’une garderie de Saint-Eustache suite à une émanation de monoxyde de carbone
Evacuation d'une garderie de Saint-Eustache suite à une émanation de monoxyde de carbone

Evacuation d’une garderie de Saint-Eustache suite à une émanation de monoxyde de carbone

Plus de peur que de mal pour les parents des enfants de la garderie « Les petits explorateurs » de Saint-Eustache. Mardi matin, vers les alentours de 10h30, la garderie avait contacté les ambulanciers pour un enfant qui s’était évanoui dans la matinée. Lors de l’intervention, un deuxième enfant s’est également évanoui d’où l’appel des pompiers. Les 71 enfants se trouvant au sein de la garderie ainsi que le personnel ont été évacués d’urgence, puis transportés à l’hôpital à titre préventif.

Les pompiers avaient soupçonné une possible émanation de monoxyde de carbone d’où les malaises. Cinq des enfants évacués sont restés sous surveillance à l’hôpital et leur état est jugé stable. Quant aux autres enfants, ils ont pu quitter le centre hospitalier vers les alentours de 18H. Lors d’une conférence de presse, Charles de Rouville, directeur des pompiers de Saint-Eustache, a déclaré que plusieurs enfants avaient été pris de vomissements et des membres du personnel avaient ressentis des maux de tête insoutenables.

Selon les premières données, l’origine de cet empoisonnement au monoxyde de carbone reviendrait à un appareil qui sert au polissage des planchers. Ce dernier avait été utilisé la veille et seul un contrôle de l’appareil pourrait déterminer s’il est défectueux. A l’annonce de cette nouvelle aux informations, les parents et proches des enfants étaient pris de panique, mais restent unanimes quant à leur confiance totale en la garderie et en son personnel.

La garderie reste fermée jusqu’à nouvel ordre. Le bâtiment devrait être bien aéré afin de dégager toute présence de monoxyde de carbone. Selon la Presse Canadienne.

Jean Baptiste

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.