vendredi , 4 décembre 2020
Dernières nouvelles
Accueil » Actualités » Dons d’organes : Les adolescents ciblés par une démarche via les réseaux sociaux
Dons d’organes : Les adolescents ciblés par une démarche via les réseaux sociaux
Dons d'organes : Les adolescents ciblés par une démarche via les réseaux sociaux

Dons d’organes : Les adolescents ciblés par une démarche via les réseaux sociaux

Tout au long de la semaine et jusqu’au 27 avril, Transplant Québec appelle les Québécois à se mobiliser pour la bonne cause grâce aux dons d’organes. Bien que la population Québécoise reste très impliquée lorsqu’il s’agit des dons d’organes avec environ 90% qui se disent d’accord pour la démarche, mais seule la moitié le confirme avec la signature d’un document officiel prouvant le choix du don.

Aujourd’hui, une jeune femme de 24 a décidé de sensibiliser les adolescents et les jeunes adultes sur cette situation en les encourageant à sauver des vies avec une simple signature.

Afin de toucher un grand nombre de jeunes, une infirmière, Isabelle Boucher, qui côtoie tous les jours au cours de son travail des personnes malades qui ont besoin d’une greffe de tissus ou encore d’une transplantation, s’est inspirée de la neknomination pour lancer le principe de sa demande. Elle demande aux internautes de se photographier avec leur carte d’assurance maladie signée, pour officialiser qu’ils sont effectivement donneurs, et inviter par la suite trois de leurs amis à faire la même chose.

Selon des informations de l’agence QMI Comme cité dans un précédent billet sur le sujet, une seule personne peut sauver la vie de huit personnes et participer au rétablissement de la santé de 15 autres malades.

Afin de confirmer votre choix de don d’organes, il faudrait l’officialiser avec la signature des documents nécessaires.

Joseph Marie

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.