mardi , 24 novembre 2020
Dernières nouvelles
Accueil » Actualités » Agression sexuelle : L’équipe de Hockey de l’Université d’Ottawa au centre d’une enquête
Agression sexuelle : L’équipe de Hockey de l’Université d’Ottawa au centre d’une enquête
Agression sexuelle : L'équipe de Hockey de l'Université d'Ottawa au centre d'une enquête

Agression sexuelle : L’équipe de Hockey de l’Université d’Ottawa au centre d’une enquête

Décidément, l’Université d’Ottawa n’est pas prête de se faire oublier. Après son affaire de propos à caractère sexuel proférés envers la Présidente de la FEUO par cinq étudiants dont 4 élus de la fédération, voilà que son équipe masculine de Hockey est au centre d’une grave affaire d’agression sexuelle. Les faits se seraient déroulés lors du déplacement de l’équipe à Thunder Bay, en Ontario il y a près d’un mois de cela.

Certains joueurs seraient impliqués dans une agression sexuelle d’où la décision de l’Université de suspendre tout le programme. Une enquête a été ouverte par la police de Thunder Bay en collaboration avec les agents d’Ottawa ainsi que la direction de l’Université afin de comprendre les faits. Cette affaire risque de causer un énorme préjudice à l’Université.

La suspension de l’équipe, qui a pris effet le lundi, a pour objectif de mener une enquête en interne afin de comprendre ce qui s’est réellement passé lors de ce déplacement. Selon des informations collectées par le Presse Canadienne, c’est suite aux déclarations d’une tierce personne que la direction de l’Université a eu écho de ce grave incident : « Cette dernière prend ces allégations très au sérieux et ne compte pas en rester là. D’ailleurs, c’est la direction de l’Université qui a informé la police de cette affaire ».

Selon la même source, la haute direction de l’université n’a pas été tenue au courant de ces allégations et l’équipe avait décidé d’arranger les choses en interne sans que la police ni la direction de l’Université ne soient tenues au courant. Le staff de l’équipe ainsi que son entraineur ont été suspendus jusqu’à nouvel ordre.

Joseph Marie

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.